FROID INDUSTRIEL & TRAITEMENT D'AIR
Aspiration des fumées & gaz d’échappement : protéger les opérateurs – 3 exemples d’application

Aspiration des fumées & gaz d’échappement : protéger les opérateurs – 3 exemples d’application

Dans différents secteurs d’activité, le personnel d’exploitation peut être exposé à des fumées ou des gaz d’échappement. Ces derniers peuvent avoir de forts impacts sur leur santé.

Conscient de ces enjeux, Clauger met son expertise en traitement d’air au service des industriels pour concevoir des solutions d’aspiration et de traitement des fumées, vapeurs ou gaz d’échappement.

Les Fumées de soudage

Du fait des hautes températures atteintes au point de fusion, les procédés de soudage émettent des fumées potentiellement nocives qui peuvent être inhalées par les soudeurs et les personnes travaillant à proximité.
En effet, les principaux métaux retrouvés dans ces fumées sont le Nickel, Chrome, chrome VI, Cobalt, Béryllium, Aluminium, Zinc etc.
Les particules ou poussières contenues dans ces fumées, de très petites tailles, sont susceptibles d’atteindre la région alvéolaire de l’appareil respiratoire.
Certaines de ces fumées sont cancérigènes, d’autres peuvent provoquer des inflammations pulmonaires.

Les réponses Clauger en matière de fumées de soudage
Différents types de captages à la source sont possibles : Bras articulé, dosseret, table aspirante.
Selon les caractéristiques ou les contraintes de l’usine, l’aspiration et la filtration peuvent être mobiles ou fixes selon le débit d’air mis en jeu.
Une ventilation générale de l’atelier peut venir en complément de l’aspiration à la source
.


Les gaz d’échappement (SNCF – RATP)

Les gaz d’échappement dans l’industrie ferroviaire contiennent notamment du monoxyde de carbone, du monoxyde et du dioxyde d’azote et des particules fines riches en HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) qui sont cancérogènes.

La réponse Clauger en matière de gaz d’échappement
Un système d’aspiration par hotte est installé sur rail. Il se déplace au-dessus des wagons pour aspirer les gaz d’échappement et les rejeter à l’extérieur.


Les vapeurs de kérosène (AIR FRANCE)

Le kérosène est absorbé par les voies respiratoires, la peau et les voies digestives. Ces vapeurs peuvent être à l’origine d’irritations de la peau ou des voies respiratoires supérieures.

La réponse Clauger en matière de vapeur de kérosène
Une aspiration est raccordée au niveau des ailes d’avions pour permettre l’aspiration des vapeurs de kérosène pendant les phases de maintenance.

Vous avez une problématique d’aspiration de fumée, de gaz ou de vapeur ?

N’hésitez pas à consulter l’équipe Dépoussiérage de Clauger pour envisager la meilleure technologie disponible.
Clauger, c’est aussi des solutions de traitement et de valorisation des COV, odeurs et gaz nocifs.

Fermer le menu