Les observatoires d'odeurs


Les observatoires d’odeurs permettent à des industriels de suivre l’impact odeurs perçu de leur site industriel dans l’environnement proche.

Les principaux objectifs sont de mesurer, de corréler, d’analyser, et par conséquent de comprendre l’impact d’une nuisance (odeurs principalement) sur les habitants les plus proches ou l’appréciation du goût de l’eau sur une agglomération.

Cet outil permet de corréler les données physico-chimiques (capteurs), météorologiques (station météo), topographiques et socio-psychologiques (perception des riverains et niveau d’acceptabilité / calcul d’indice de gêne olfactif).

L’innovation des observatoires  repose sur le fait que la collecte des informations se fait via un serveur vocal personnalisé (accès par N° vert) et/ ou via internet : Ceci permet une réactivité, une continuité de l’observatoire dans le temps et une indépendance de l’industriel ou de la collectivité.

Clauger peut fournir et former des utilisateurs au dispositif où peut avoir le rôle d’un cabinet d’études, s’occupant de l’ensemble de l’expertise sur un période donnée.

Ces observatoires favorisent la communication entre l’industriel ou la collectivité et les habitants. 

Il agit également sur le système de traitement pour faire des économies d’énergie et de coût de consommables.

Par exemple :

Ne pas utiliser la filtration terminale « charbons actifs », la nuit (lien avec les habitudes de vie des gens), ou lorsque le vent est supérieur à 40 km/h (dilution naturelle = pas de gêne).

Le nombre d’heures d’utilisation du filtre à charbons actifs a été chez certains clients divisé par 10 => gain économique et impact environnemental réduit (le charbon actif est issu d’une matière première fossile et usagé, il est considéré comme un déchet spécial).

Cette démarche est en plein essor car elle correspond à une demande du marché, à savoir : Comment mesurer la performance réelle, valoriser et optimiser les investissements effectués dans le traitement des odeurs auprès des riverains, des mairies, des autorités et des éventuelles associations ?

Clauger propose aujourd’hui la meilleure technologie disponible pour le traitement des odeurs en y associant, dans certains cas, une récupération énergétique et / ou une démarche complète d’accompagnement de ses clients pour valoriser et optimiser leur empreinte énergétique et environnementale.


Do NOT follow this link or you will be banned from the site!